L'activation inattendue de l'AMPK par le glucose entraîne la prolifération des cellules cancéreuses du colon

10/07/2020

L'équipe de Benoit Viollet à l’Institut Cochin (unité Inserm 1016 / CNRS / Université de Paris), en collaboration avec le laboratoire de Custodia García-Jiménez (U. Rey Juan Carlos, Madrid, Espagne) démontre dans un article paru dans la revue PLOS Biology que le senseur du métabolisme énergétique AMPK contrôle la prolifération cellulaire en régulant l’activité de l'acétyl transférase EP300 dans le cancer colorectal. Ces résultats pourraient avoir une influence sur la stratégie thérapeutique à adopter quant aux médicaments anticancéreux ciblant l'AMPK.

Programme du recherche PsyCARE : des biomarqueurs génétiques impliqués dans l'apparition de la schizophrénie identifiés

07/07/2020

Une étude menée dans le cadre du projet de Recherche Hospitalo-Universitaire PsyCARE par l'équipe du Professeur Marie-Odile Krebs au sein de l'Institut de Psychiatrie et Neurosciences de Paris (unité Inserm 1266 / Université de Paris) et du GHU Psychiatrie & Neurosciences a montré que l'expression de plusieurs gènes, appartenant à la famille YWHA et jouant un rôle important dans le développement neuronal et synaptique, était dérégulée pendant la transition psychotique (Scientific Reports, Nature, 2020).

L’article ci-après est issu d’un communiqué de presse du GHU Paris Psychiatrie & Neurosciences.

Concours externes 2020 : l'Inserm recrute 75 ingénieurs et techniciens (H/F) !

06/07/2020

La campagne des concours externes Ingénieurs et Techniciens (IT) 2020 de l'Inserm est ouverte depuis le 26 juin dernier !

Cette année, 75 postes d'accompagnement scientifique, technique et administratif à la recherche sont à pourvoir, et ce dans de nombreux domaines : expert en calcul scientifique, zootechnicien, préparateur en biologie, gestionnaire comptable et financier...

Nos métiers n'attendent plus que vos compétences !

Toutes les informations sur nos postes et sur la procédure d'inscription sont en ligne sur le site Gaia de l'Inserm.

Vous avez jusqu'au 27 juillet pour vous inscrire !

Fête de la Science 2020 : dans les coulisses du tournage d’une vidéo « Visite de laboratoire »

03/07/2020

Comment fonctionnent nos reins ? De quelles maladies peuvent-ils souffrir ? De quelle manière les pathologies rénales sont-elles détectées ? En vue de l’édition 2020 de la Fête de la Science qui se tiendra du 2 au 12 octobre prochains, l’unité « Maladies rénales fréquentes et rares : des mécanismes moléculaires à la médecine personnalisée » (unité Inserm 1155 / Sorbonne Université) a relevé le défi de répondre à ces questions en vous embarquant dans une visite de laboratoire via un format vidéo immersif et didactique !

Séminaire "Proje'kathon" : venez construire votre projet de recherche sur le handicap avec l'IFRH !

29/06/2020

Les 7, 8 et 9 juillet prochains, l'Institut Fédératif de Recherche sur le Handicap (IFRH) organise le Proje'kathon, un séminaire distanciel destiné aux professionnels de la recherche qui souhaitent participer à un projet de recherche lié à la thématique du handicap et approfondir leurs connaissances de ce sujet.

L'inscription à ce séminaire, gratuite mais obligatoire, est ouverte !

Cancer du sein : le stress circadien, un facteur important de dissémination des cellules cancéreuses ?

23/06/2020

À Villejuif, le laboratoire « Modèles de cellules souches et malignes et thérapeutiques » (unité Inserm 935 / Université Paris-Saclay), en collaboration avec les unités Inserm 1031 et 1132 et l’unité de service 33, les chercheurs Eva Hadadi et Hervé Acloque montrent qu’un stress circadien chronique augmente significativement la dissémination des cellules cancéreuses mammaires et la formation des métastases osseuses et pulmonaires, dans un modèle murin de tumorigenèse mammaire spontanée.

Ces résultats suggèrent également que l'inhibition pharmacologique d’un récepteur cellulaire limiterait l'effet du stress circadien sur la progression tumorale. Ils font l’objet d’une publication dans Nature Communications.

Stéatohépatite non alcoolique : maintenir la santé des macrophages résidents hépatiques pour mieux la combattre

19/06/2020

À l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, un groupe de recherche dirigé par Emmanuel Gautier (unité Inserm 1166 / Sorbonne Université) décrit comment l’altération des macrophages résidents hépatiques favorise la progression de la stéatohépatite non alcoolique (NASH). Ces résultats, publiés dans la revue Immunity, suggèrent que ces cellules, appelées cellules de Kupffer, pourraient représenter une cible intéressante pour lutter contre le développement de la NASH.

Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes