Addictions aux jeux : faites vos jeux, rien ne va plus !

01 Août 2013

Prochain bar des sciences de Villejuif - Jeudi 26 septembre à 20h00 - Espace Congrès les Esselières. En 2012, on estime à 32,5 millions le nombre de joueurs et plus de 30 milliards d’euros ont été dépensés dans les jeux de hasard et d’argent en France. Malheureusement pour certains, le plaisir de jouer se transforme en cauchemar, le jeu social devient le jeu problématique ou le jeu pathologique.

Avec la participation Marie Jauffret-Roustide, sociologue CNRS au Cermes Inserm/CVNRS/Paris Descartes, Nicolas Ramoz, chercheur Inserm au centre de recherche Psychiatrie et Neurosciences et Amandine Luquiens, médecin addictologue à l’hôpital Paul-Brousse (Hôpitaux universitaires Paris-Sud - AP-HP). Une rencontre-débat animée par Paul de Brem, journaliste scientifique.

Machines à sous, loterie, courses hippiques… Qui ne s’est pas laissé tenter au moins une fois à gratter un billet ou à miser ? Jouer à des jeux de hasard et d’argent, des jeux vidéo et sur Internet, est avant tout un plaisir, malgré le risque de perdre de l’argent ou des biens personnels.

En 2012, on estime à 32,5 millions le nombre de joueurs et plus de 30 milliards d’euros ont été dépensés dans les jeux du hasard et d’argent en France. Malheureusement pour certains, le plaisir de jouer se transforme en cauchemar, le jeu social devient le jeu problématique ou le jeu pathologique. Le joueur excessif présente des troubles impulsifs et devient « addict » aux jeux. Les jeux de hasard et d’argent font dorénavant partie de la liste des addictions telles que l’alcool, le tabac ou les drogues.

Perte d’emploi, divorce, dépression, suicide, addictions à d’autres substances… les conséquences personnelles sont dramatiques pour les joueurs « addict ». Ainsi, le ministère de la Santé a défini la problématique du jeu comme constituant un enjeu de santé publique et l’a intégrée dans son plan de prise en charge et de prévention des addictions.

Des tests de dépistage et diagnostic de l’addiction au jeu ainsi que des psychothérapies ont été mis en place afin de prendre en charge les joueurs en difficulté.

Le jeu est-il une drogue ? Qu’est-ce que le jeu pathologique ou le jeu problématique ? Quel est le profil du joueur ? Quels sont les troubles du comportement ? Quels impacts économiques, sociaux et familiaux ? Quelle prise en charge pour aider le joueur « addict » à s’en sortir ? Autant de questions qui seront débattues lors de cette rencontre-débat
Le bar des sciences de Villejuif est une initiative locale résultant d’une volonté commune de créer un lieu de rencontres entre chercheurs et citoyens soucieux d'enrichir leur culture scientifique dans une atmosphère conviviale et détendue.

 

Lieu : Espace congrès des Esselières (métro Villejuif, Léo Lagrange – L 7), rond-point Charles-de-Gaulle, 94800 Villejuif
Date : Jeudi 26 septembre - 20h00
Assiettes scientifiques à partir de 19 h 30 sur réservation au 01 49 58 30 41(Brasserie)
Accès : libre / ouvert à tous

Contacts :
• Pôle communication Inserm IDF : Samia Sayah - Tél. : 01 40 78 49 28
• Département communication Hôpitaux universitaires Paris-Sud (AP-HP) : Aurélie Riquelme - Tél. : 01 45 59 65 46
• Direction de la communication CNRS : Olivier Marco – Tél. : 01 44 96 48 48

En savoir plus sur les bars des sciences de Villejuif


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Linkedin Viadeo Delicious Twitter Facebook