Course Odysséa : l’Inserm se mobilise en faveur de la recherche contre le cancer du sein

27 septembre 2018

Le 7 octobre prochain, 60 coureurs et coureuses prendront le départ de la course Odysséa sous les couleurs de l’Inserm. Une partie des fonds récoltés lors de l’événement seront reversés à l’association Prolific*, en faveur de la recherche biomédicale contre le cancer du sein, fondée par Clara Nahmias, chercheuse à l’Institut Gustave Roussy (unité Inserm 981 / Université Paris-Sud). Elle mène actuellement un projet de recherche autour d’une molécule récemment identifiée pour ses propriétés anti-tumorales et anti-métastatique. Focus sur l’équipe et sur l’association.

Les travaux de l’équipe

L’équipe de Clara Nahmias se nomme ATIP3, microtubules et cancer. Les travaux qui y sont menés portent sur la communication cellulaire dans des contextes normaux et pathologiques, en l’occurrence dans le cadre du cancer du sein. L’un des axes majeurs de l'équipe est dédié à l'étude des liens et les mécanismes d’interaction entre la famille de molécules ATIP et l’angiotensine de type II.

Des études précédentes ont en effet démontré que cette dernière favorise la migration des cellules métastatiques à travers les tissus, aboutissant à la formation de métastases. Les récents travaux de l’équipe ont permis d’identifier la capacité d’une des molécules de cette famille, ATIP3, à interagir avec le récepteur de l’angiotensine II et ainsi inhiber son activité.

En parallèle, il a été montré qu’ATIP3 était absente ou mutée dans les tumeurs du sein considérées comme agressives, ce qui semble indiquer qu’ATIP3 possède des propriétés anti-tumorales et anti-métastatiques. Son absence dans les tumeurs permettrait donc d’identifier les patientes présentant un risque accru de développer des métastases et devant faire l’objet d’un suivi médical renforcé.

Ces résultats laissent entrevoir la possibilité d’une nouvelle voie thérapeutique pour les formes les plus agressives de cancer du sein.

*L'association Prolific (pour Prolifération et Interactions cellulaires) a été fondée en 2009 à l’initiative de cinq femmes, dont Clara Nahmias. Elle a pour objectifs de soutenir financièrement des projets de recherche fondamentale pour contribuer au développement de nouveaux traitement et renforcer la connaissance du grand public en matière de biologie cellulaire et de recherche par le biais de conférences ouvertes à tous.

Souhaitons bon courage à l’ensemble de nos coureurs Inserm qui se mobilisent autour de cette initiative !

Pour aller plus loin

Institut Gustave Roussy – Unité mixte de recherche 981

Odysséa se mobilise autour du projet Prolific


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes