Cybathlon 2020 : soutenez l’équipe Smart ArM de l’Isir !

05 novembre 2020

Les 13 et 14 novembre se déroulera l’édition 2020 du Cybathlon, compétition internationale pour athlètes en situation de handicap utilisant des dispositifs bioniques d’assistance. Organisé par l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (Suisse), cet événement a pour objectifs de promouvoir la recherche académique sur les technologies de réparation du corps et de sensibiliser le grand public à plusieurs problématiques liées au handicap en proposant un événement à la fois sportif et scientifique.

L’équipe de recherche labellisée Inserm AGATHE de l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique (Isir, CNRS / Sorbonne Université) a monté une équipe, intitulée Smart ArM, afin de prendre part à cette compétition. Présentation des projets de recherche de ce laboratoire unique en son genre et sur son aventure du Cybathlon !

AGATHE : assister les mouvements de l’Homme avec des dispositifs intelligents et robotiques

L’Institut des Systèmes Intelligents et Robotiques (Isir) est un laboratoire de recherche pluridisciplinaire situé sur le campus Pierre-et-Marie-Curie de Sorbonne Université (Paris), et placé sous les tutelles du CNRS et de Sorbonne Université.

Plus de 150 chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs et techniciens y travaillent au quotidien, et s’intéressent à la conception optimale de systèmes robotiques interactifs, à la modélisation des interactions homme-système, ou encore à l’apprentissage artificiel.

L’une de ses équipes, dénommée AGATHE (acronyme de « Assistance aux Gestes et Applications Thérapeutiques »), est associée à l’Inserm (équipe de recherche labellisée U 1150). Spécialisée en robotique, ses membres s’intéressent spécifiquement à la conception de dispositifs pour aider aux interventions médico-chirurgicales et venir en soutien des personnes souffrant d’un déficit moteur.

Parmi les principaux enjeux scientifiques de l’équipe : le développement du concept de « co-manipulation », qui consiste en la réalisation d’une tâche, simultanément et de façon co-localisée, par un opérateur humain et un système robotique. Les systèmes de co-manipulation peuvent prendre des formes très diverses et réaliser de nombreuses fonctions d'assistance : guidage, stabilisation, filtrage, amplification des efforts, superposition d'efforts virtuels… Ces projets de recherche appliquée font appel à des compétences pluridisciplinaires dans les domaines de la robotique, des sciences du mouvement, mais aussi des sciences médicales et chirurgicales.

Promouvoir la recherche sur les technologies de réparation du corps

Afin de promouvoir ses travaux de recherche et son expertise en conception de dispositifs d’assistance à l’Homme, l’équipe AGATHE de l’ISIR participera les 13 et 14 novembre prochains au Cybathlon 2020, un ensemble de compétitions internationales pour des athlètes en situation de handicap et autorisés à utiliser des technologies d’assistance bionique : prothèses robotiques, exosquelettes motorisés, vélos à stimulation électrique…

À l’initiative de l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zurich), la première édition s’est déroulée en 2016 en Suisse, et a rassemblé plus de 60 équipes internationales. Son objectif est d’être un pendant aux Jeux paralympiques - qui n’autorisent pas l’utilisation de ce type de dispositifs – et a ainsi pour vocation de se tenir tous les quatre ans. 

C’est dans ce cadre que l’équipe AGATHE de l’Isir a monté l’équipe Smart ArM, sous l’impulsion de Nathanaël Jarrassé, chargé de recherche CNRS. Il s’agit de la seule équipe française en lice dans la catégorie Powered Arm Prosthesis Race, au cours de laquelle les athlètes, amputés de membre supérieur (main, avant-bras ou bras) devront reproduire le plus rapidement possible plusieurs tâches issues de la « vie quotidienne » : préparer un repas, s’habiller, réparer des objets, tâches de dextérité ou de ressenti…

« L’objectif de ce concours est évidemment aussi d’attirer l’attention du grand public sur les questions liées au handicap et sur les possibilités réelles et les limitations des technologies robotiques d’assistance » explique Nathanaël Jarrassé.

Ainsi, l’équipe a développé un prototype de prothèse de bras (coude, poignet, et main) très avancé, fruit de plusieurs années de recherche à l’Isir sur le contrôle intuitif et naturel basé notamment sur le décodage des mouvements du corps. L’originalité de cette prothèse réside dans son articulation robotisée de coude, adaptée au handicap de leur pilote. Lors de la compétition, elle sera pilotée par Christophe Huchet, nageur professionnel (multiple champion de natation handisport, mais également valide) et atteint d’une agénésie de l’avant-bras droit.

En raison du contexte sanitaire, les épreuves se dérouleront « à domicile » dans des hubs (lieux choisis et équipés pour l’occasion), en présence d’un arbitre officiel du Cybathlon et en visio-conférence avec les équipes organisatrices à Zurich. Elles seront enregistrées les 11 et 12 novembre, puis diffusées en ligne les 13 et 14 novembre.

L’Inserm souhaite bon courage à l’équipe Smart ArM de l’Isir, à l’ensemble des participants et des organisateurs, et vous donne rendez-vous les 13 et 14 novembre pour découvrir la performance et les résultats de l’équipe AGATHE !

Soutenir l’équipe Smart ArM

En savoir plus

Présentation de l’équipe AGATHE de l’Isir (ERL 1150 Inserm)

Institut des Systèmes Intelligents et de Robotiques, laboratoire CNRS / Université, en association avec l’Inserm


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes