DECISION : mieux comprendre et lutter contre la décompensation aiguë dans la cirrhose du foie

28 avril 2020

Dans le cadre du programme européen pour la recherche et le développement Horizon 2020, la Commission européenne vient d’approuver le lancement du projet DECISION (6 M€). Porté par Pierre-Emmanuel Rautou, chercheur au Centre de Recherche sur l’Inflammation (unité Inserm 1149 / CNRS / Université de Paris, CRI), ce projet vise à étudier et mieux caractériser la décompensation aiguë de la cirrhose, et notamment l’une de ses formes spécifiques appelée ACLF (Acute on Chronic Liver Failure).

À propos du projet

Des chiffres de 2013 ont estimé à près de 2 millions le nombre annuel de décès dans le monde liés de façon directe ou indirecte à une cirrhose du foie. Si aucun symptôme ne se manifeste chez les patients dans les premiers temps de la maladie, la décompensation aiguë représente un tournant évolutif de la maladie.

La décompensation aiguë se traduit par l’apparition de troubles  sévères (confusion ou coma, jaunisse, hémorragie digestive, infection) qui augmentent de façon importante le risque de développer à court terme des défaillances d’autres organes que le foie (rein, cerveau, troubles respiratoires ou de circulation), un syndrome appelé « Acute on Chronic Liver Failure » (ACLF), voire directement un décès.

Ceci survient malgré le nombre important de traitements administrés aux patients, car les malades y répondent de façon très hétérogène.

Avec le projet DECISION, Pierre-Emmanuel Rautou a pour but de renforcer notre connaissance de la physiopathologie de la décompensation de cirrhose et du syndrome d’ACLF.

Pour ce faire, il prévoit d’entreprendre un profilage / séquençage multi-omique de cohortes déjà disponibles de 2 200 malades.

Il espère ainsi parvenir à développer, entre autres, des tests prédisant le devenir des malades ainsi que la réponse aux traitements, mais aussi des nouvelles combinaisons de traitements existant adaptées au besoin individuel de chaque patient. Au total, 21 partenaires européens (hôpitaux, entreprises, organismes de recherche, associations de patients…) seront impliqués dans DECISION.

Les objectifs de DECISION :

  • Analyser et décrypter la physiopathologie de la décompensation aiguë de cirrhose, et son évolution vers la défaillance d’autres organes que le foie;
  • Améliorer les modèles animaux existants de décompensation aiguë de cirrhose et en développer de nouveaux ;
  • Identifier de nouvelles combinaisons de traitements existant qui s’appuient sur les besoins spécifiques de groupes de patients, et tester les plus prometteuses dans un essai clinique ;
  • Développer de nouveaux tests prédictifs capable de prédire l’évolution des malades et leur réponse aux combinaisons de traitements développées.

Ainsi, les patients participant à ces études cliniques pourront bénéficier directement du projet DECISION, tandis que les futurs patients atteints de cirrhose pourront bénéficier de la nouvelle combinaison de traitements et des recommandations cliniques améliorées découlant des résultats du projet. 

Le projet DECISION a été lancé en avril 2020.

Références


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes