Dextrain : une start-up pour optimiser la rééducation de patients victimes d'un AVC

03 juin 2021

Påvel Lindberg, chargé de recherche Inserm à l’Institut de Psychiatrie et de Neurosciences de Paris (unité Inserm 1266 / Université de Paris, IPNP), est l’un des co-fondateurs de Dextrain, une start-up qui propose des technologies d’évaluation et de rééducation de la dextérité manuelle chez les patients victimes d’accidents vasculaires cérébraux (AVC). Les brevets et logiciels utilisés de Dextrain sont directement issus des technologies conduites au sein de l’IPNP.

Améliorer la qualité de vie des patients

Chaque année en moyenne, 16 millions de personnes dans le monde sont victimes d’un accident vasculaire cérébral (AVC). La moitié des personnes survivant à cet accident auront des déficiences motrices des membres supérieurs et de la main. Il s’agit d’un important problème de santé publique, car la qualité de vie et l'indépendance des patients dépendent en grande partie de l'efficacité du traitement et de la rééducation après l’accident.

À ce jour, les approches utilisées lors de la rééducation sont très peu développées, et les technologies et méthodes existantes (robots, thérapie par contrainte induite, miroir, ou bi-manuelle) ne permettent pas un travail de la dextérité incluant des mouvements contrôlés des doigts. Ainsi, la thérapie conventionnelle post-AVC n’offre que très peu de solutions pour le recouvrement de la dextérité, et se limite à des exercices de saisie et de déplacement d’objets, sans travail ciblé sur les déficits individuels spécifiques, et est en cela incapable de proposer l’intensité ou la motivation nécessaires à une bonne récupération du patient.

Une approche de rééducation intensive, ciblant les déficits individuels de la dextérité, et motivante grâce à des feedbacks ludiques sur écran (serious games) et permettant plus d’autonomie de rééducation (méthode compatible de l’hôpital au domicile) est indiquée pour une rééducation efficace et personnalisée.

Une technologie innovante pour renforcer la dextérité

Pour répondre à cette problématique, Påvel Lindberg, chercheur Inserm à l’Institut de Psychiatrie et de Neurosciences de Paris (IPNP) a participé au lancement de la start-up Dextrain, afin d’optimiser la rééducation de patients atteints de handicaps moteurs affectant la dextérité des mains, d’origines neurologiques ou orthopédiques.

La méthodologie de rééducation proposée repose sur l’utilisation d’un dispositif médical spécifique tenant dans la main et équipé de pistons à capteurs de force digitaux, le Dextrain Manipulandum, offrant des activés combinées de plusieurs tâches visuo-motrices. L’outil est, en outre, utilisable par le patient jusqu’à son domicile et se complète d’une application sur tablette, le Dextrain HomeCare, proposant un continuum de la méthodologie de rééducation Dextrain.

Les recherches, conduites au sein de l’IPNP et de l’Inserm, ont permis le développement de l’outil et la validation de faisabilité d’utilisation et d’intérêt des mesures obtenues. Les premières études scientifiques ont montré des profils individuels dans les déficiences de la dextérité manuelle chez des patients AVC et ont établi une corrélation avec degré de lésion sur la voie cortico-spinale (Térémetz et al., 2015 ; Birchenall et al., 2019). Certains patients subi un manque de contrôle de force et d’autre un manque d’indépendance des mouvements des doigts.

Les études montrent que le Dextrain Manipulandum permet une détection plus sensible des déficiences qui ne sont pas détecté par des mesures cliniques conventionnelles. Une étude clinique avec le Prof Jean-Louis Mas est en cours sur le dispositif médical Dextrain Manipulandum : « Évaluation du bénéfice de l’entrainement de la dextérité manuelle post-AVC : effet sur la fonction et utilisation spontanée de la main et la plasticité cérébrale. Protocole DEXTRAIN » (GHU Paris, Inserm U1266).

Pour aller plus loin

 


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes