Institut Cochin : visite de lycéens à la plateforme d’histologie HistIM

07 janvier 2020

La plateforme HistIM de l’Institut Cochin (unité Inserm 1016 / CNRS / Université de Paris) a ouvert ses portes en décembre dernier aux élèves d’une classe de 1ère ST2S (sciences et technologies de la santé et du social). Retour en images sur cette visite.

Une visite riche en découvertes

Les élèves, qui étudient au Lycée Polyvalent Fernand Léger à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne), sont accueillis par Maryline Favier et son équipe au sein de la plateforme Histologie, Immunomarquage et Microdissection laser (HistIM), spécialisée dans l’étude des tissus biologiques. Cette visite, pour ces lycéens dont la formation est axée sur les sciences sanitaires et sociales, est l’occasion de découvrir le milieu scientifique et la vie en laboratoire. En effet, nombreux sont ceux parmi eux à envisager une carrière dans le domaine médical et paramédical.

Le microtome, instrument clé de l’histologie

Pour Aurélie El-Aïdouni, la technicienne de laboratoire de leur lycée, « ce type de visite reflète bien ce qui leur est enseigné en cours et leur permet de porter un regard plus concret sur ce qu’ils étudient : ils ont ainsi une meilleure vision de ce qu’est la réalité d’un laboratoire, des métiers associés et des techniques employées ».

La mission principale de la plateforme consiste à produire, à partir de tissus fournis par des équipes scientifiques, des lames histologiques exploitables et observables au microscope. Afin de rendre cette visite dynamique, l’équipe réalise sous les yeux des élèves des manipulations qui retracent les différentes phases de préparation des échantillons cellulaires.

La classe découvre entre autres l’un des équipements incontournables de l’histologie : le microtome, qui permet de couper en fines tranches les tissus imprégnés en paraffine.

 

Des élèves sensibilisés au monde de la recherche

Fabiola Ely-Marius, technicienne de la plateforme HistIM, présente son métier aux élèves

Au sein de la salle de manipulations, les élèves, curieux, font preuve d’énergie et observent avec attention les démonstrations des scientifiques. Ils n’hésitent pas à les interroger, et remarquent, comme l’affirme l’une des élèves, que « les scientifiques en charge de la visite sont passionnées : cela se voit dans leurs yeux quand elles nous expliquent leur travail ! ».

C’est unanime, ce qu’ils préfèrent, ce sont les manipulations : « La visite est passionnante, et j’apprécie de découvrir les différents instruments scientifiques utilisés en histologie », souligne une lycéenne.

 

 

 

Le groupe d’élèves en compagnie de Maryline Favier et de Rachel Onifarasoaniaina

L’enthousiasme des élèves gagne également Maryline Favier, responsable de la plateforme, qui est animée par une réelle volonté de transmettre ses connaissances et de faire découvrir l’univers scientifique. Selon elle, « il ne s’agit pas forcément de susciter des vocations, mais plutôt de sensibiliser au monde de la recherche ».

Rachel Onifarasoaniaina, assistante ingénieure, partage cette envie de faire connaître le milieu de la recherche, et veut quant à elle aider les élèves à se projeter dans leur carrière professionnelle.

Cela répond précisément aux attentes de l'enseignante Noura Ben-Salem, qui souhaite à travers cette sortie scolaire « motiver les élèves en découvrant de nouvelles compétences en dehors des salles de cours, construire du sens dans leur apprentissage et susciter chez eux le désir de s'orienter vers le domaine scientifique »

Bravo à l’équipe de la plateforme pour avoir fait de cette visite une réussite et aux élèves pour leur investissement !

Pour en savoir plus sur la plateforme HistIM

La plateforme HistIM de l'Institut Cochin (unité Inserm 1016 / CNRS / Université de Paris)


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes