NF-kappaB : un nouvel allié dans la nouvelle ère de la lutte contre le cancer ?

18 mai 2020

Véronique Baud, directrice de recherche Inserm dans une unité de recherche de l’Université de Paris qu’elle dirige (NF-kappaB, Différenciation et Cancer, Faculté de Pharmacie), s’intéresse dans la revue Trends in Cancer au rôle prometteur du facteur de transcription NF-kB dans les nouvelles thérapies anti-cancéreuses de pointe, comme les immunothérapies. Cette revue, à travers ces découvertes, donne une vision totalement rafraîchie du fort potentiel thérapeutique de ce facteur de transcription.

Le contexte

Bien que les taux de mortalité aient diminué ces dernières années, la majorité des cancers restent incurables et le défi médical est évident. Une activation anormale de la famille des facteurs de transcription NF-kB (Nuclear Factor-kappa B) est observée dans de très nombreux cancers solides et hématopoïétiques.

Alors que NF-kB est bien connu pour son rôle essentiel dans le contrôle des réponses immune et inflammatoire, la survie et la prolifération cellulaire, Il a récemment émergé comme jouant également un rôle clé dans les nouveaux grands marqueurs du cancer que sont la reprogrammation du métabolisme et l’évasion de l’immunité anti-tumorale.

Il en est de même pour la génétique et la génomique des cancers qui ont mis en lumière combien les altérations génétiques aboutissant à une dérégulation de l’activité de NF-kB peuvent permettre une sélection optimisée des patients les plus enclins à répondre à un traitement personnalisé.

L’étude dirigée par Véronique Baud vise à donner une vue actualisée du potentiel thérapeutique de NF-kB et des voies de signalisation qui contrôlent son activité dans la nouvelle ère des thérapies anticancéreuses.

Les résultats

Parmi les principaux résultats de l’étude conduite par Véronique Baud :

  • Comment NF-kB renforce l'efficacité des inhibiteurs des points de contrôle immunitaire ?

Les sous-unités NF-κB favorisent la réponse anti-tumorale des inhibiteurs des points de contrôle immunitaire grâce à une efficacité accrue des cellules T CD8+ dans le microenvironnement tumoral.

  • Quel rôle joue NF-kB dans l'efficacité des CAR T cells ?

NF-kB joue un rôle très important dans le contrôle de la persistance et de la signalisation tonique des CAR T cells.

  • Comment NF-kB influe sur la reprogrammation du métabolisme énergétique des cellules cancéreuses ?

La sous-unité canonique NF-kB RelA est un régulateur crucial de la phosphorylation oxydative mitochondriale dans les cellules cancéreuses.

  • Quel est l’impact de l’activation de NF-kB dans les complications osseuses des cancers?

L'inhibition de l’activation de NF-kB par l’axe RANK/RANKL (Denosumab) a montré une grande efficacité en clinique pour traiter les complications osseuses liées au cancer (myélome multiple, cancer du sein, …).

  • Comment la génétique et la génomique des cancers appliquées à NF-kB peut-elle participer à la médecine anticancer personnalisée ?

Le profil génétique associé à NF-kB définit de nouveaux sous-groupes cliniques de patients atteints de lymphomes à cellules B et est un prédicteur de la réponse à l'ibrutinib., un inhibiteur de la Bruton’s tyrosine kinase (BTK).

Les perspectives

La nouvelle ère de la thérapie du cancer, basée sur la génétique et la génomique du cancer ainsi que sur une meilleure connaissance des caractéristiques du cancer, a rajeuni notre vision du potentiel thérapeutique de NF-kB.

Selon Véronique Baud et ses collaborateurs, le décryptage des rôles de chacune des sous-unités de NF-kB (classiques et alternatives) au sein de la nouvelle génération des marqueurs du cancer contribuera sans aucun doute à l'élaboration de nouvelles stratégies anticancéreuses et/ou à l'amélioration de l'efficacité des thérapies anticancéreuses existantes.

Ces découvertes devraient également contribuer à définir les traitements anticancéreux les plus adaptés à chaque patient et au futur développement de biomarqueurs diagnostiques et pronostiques de la réponse des patients à l'inhibition de NF-kB.

Ce projet de recherche a été financé par la Fondation ARC et l'action caritative 12 Rounds contre le Cancer.

Références

  • Liste des auteurs de la publication : Baptiste Eluard, Catherine Thieblemont, Véronique Baud

Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes