Prix de l'Académie des Sciences : le palmarès 2020 dévoilé

24 novembre 2020

Chaque année, l’Académie des sciences décerne des prix à plusieurs personnalités du monde de la recherche pour récompenser l'excellence et le caractère prometteur de leurs projets de recherche. La liste des lauréats 2020 a été dévoilée ce mardi 24 novembre. Parmi les scientifiques récompensés, quatre d’entre eux mènent leurs travaux dans un laboratoire francilien de l'Inserm.

Guillaume Montagnac (Gustave Roussy)

Lauréat du prix René Turpin de Cancérologie

Guillaume Montagnac est chercheur Inserm au sein de l’unité « Dynamique des cellules tumorales » qu’il dirige à Gustave Roussy. Il s’intéresse à la régulation de la migration des cellules cancéreuses par le microenvironnement tumoral. Il étudie en particulier comment les caractéristiques de rigidité, de pression et de topologie propres aux tumeurs influencent la façon dont migrent les cellules cancéreuses.

Laboratoire Dynamique des cellules tumorales (unité Inserm 1279 / Université Paris-Saclay / Gustave Roussy)

Sandrine Bourdoulous (Institut Cochin)

Lauréate de la Médaille Louis Pasteur

Sandrine Bourdoulous est directrice de recherche au CNRS et dirige une équipe à l'Institut Cochin de Paris. Elle étudie les dysfonctions vasculaires induites par les maladies inflammatoires et infectieuses, notamment au niveau cérébral.

Ses travaux ont contribué à une meilleure connaissance de la physiopathologie des infections invasives à méningocoque et ont abouti à la conception d’approches thérapeutiques innovantes ciblant un facteur de virulence majeur, présent chez un grand nombre de bactéries pathogènes pour l’Homme et, incidemment, contre les cancers du sein HER2+.

Institut Cochin (unité Inserm 1016 / CNRS / Université de Paris)

Mathias Pessiglione (Institut du Cerveau)

Lauréat du prix Philippe et Maria Halphen

Mathias Pessiglione est directeur de recherche Inserm. Biologiste et psychologue, il dirige actuellement une équipe de recherche en neurosciences cognitives à l’Institut du Cerveau (AP-HP/CNRS/Inserm/Sorbonne Université).

Son projet est de comprendre les mécanismes cérébraux qui motivent le comportement, dans les situations normales et pathologiques. Ses travaux l’ont amené à proposer une batterie de tests diagnostiques pour les patients souffrant de maladie mentale, qui permettent de circonscrire les perturbations motivationnelles et donc de personnaliser la prise en charge.

Institut du Cerveau (unité Inserm 1127 / CNRS / Sorbonne Université)

Marie Manceau (Centre Interdisciplinaire de Recherche en Biologie, CIRB)

Lauréate du prix Richard Lounsbery

Marie Manceau est directrice de recherche au CNRS et dirige une équipe au Centre interdisciplinaire pour la recherche en biologie (Collège de France/CNRS/Inserm). Son équipe étudie la formation au cours du développement de l’embryon des motifs qui parent les animaux sauvages.

La diversité de ces derniers est utilisée comme outil : les membres du laboratoire modélisent mathématiquement et décrivent biologiquement les patterns observés dans le plumage des volailles, passereaux, émeus, autruches, ou manchots, identifiant ainsi des thèmes dans la variation, et éclairant les principes qui régissent la mise en place des motifs naturels.

Centre Interdisciplinaire pour la Recherche en Biologie (unité Inserm 1030 / CNRS / Collège de France)

 

Toutes nos félicitations à l’ensemble des lauréats ! La liste complète est consultable en ligne.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes