Un test pour mieux prédire le risque de rechute du lupus

05 novembre 2019

Une collaboration entre le Dr. Alexis Mathian du Centre de référence national du Lupus et Syndrome des Antiphospholipides à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (équipe dirigée par le Pr. Zahir Amoura) et le Dr. Karim Dorgham du Centre d’Immunologie et des Maladies Infectieuses (unité Inserm 1135 / CNRS / Sorbonne Université, CIMI), dans une équipe dirigée par le Pr. Guy Gorochov, a permis de tester un mode hautement sensible de détection de l’interféron-alpha, une cytokine impliquée dans le développement du lupus systémique, une maladie chronique auto-immune pouvant engager le pronostic vital des patients.

Cette étude, publiée dans la revue Annals of the Rheumatic Diseases, conclut à la possibilité de prédire par ce test la survenue de poussées de la maladie, et ainsi d’améliorer la prise en charge et le suivi des patients.

Le contexte

Le lupus systémique (LS) est une affection auto-immune chronique souvent grave et qui touche en France environ 30 000 personnes. Cette maladie à forte prédominance féminine se caractérise par des symptômes extrêmement variés : éruptions cutanées, fièvre, pleurésie, péricardite… et peut aussi toucher les organes vitaux, comme les reins ou le système nerveux central. Ces complications peuvent être redoutables. Il n’existe pas de traitement spécifique pour cette maladie qui se caractérise par une alternance de poussées et de périodes de rémission.

Le maintien de ces périodes de rémission est central dans la prise en charge d’un lupus systémique. La réapparition d’anomalies biologiques peut laisser présager une poussée après une période d’accalmie.

L’interféron-alpha joue un rôle central dans la défense contre les virus. Cette cytokine étant aussi au centre de la physiopathologie du lupus, elle est devenue la principale nouvelle cible des biothérapies, la recherche dans le domaine ayant en effet identifié une « signature interféron ».

Malheureusement, la caractérisation de cette cytokine repose sur une analyse transcriptomique complexe et peu disponible dans les laboratoires hospitaliers. Ainsi, jusqu’à présent, l’expression de l’interféron-alpha dans les périodes de rémission n’avait encore été que peu étudiée. 

L’étude

Dans cette étude collaborative, les chercheurs ont utilisé une nouvelle technologie digitale dénommée « SiMoA » (Single Molecule Arrays) qui permet le dosage de protéines à des concentrations très basses.

Ce nouveau test s’appuie sur une technologie de détection immunologique à l’échelon unimoléculaire de l’interféron-alpha. La même équipe avait précédemment montré que ce dosage, praticable en quelques heures était plus performant que les tests habituellement utilisés pour évaluer l’activité du lupus (Mathian et al., Arthritis Rheumatol. 2019 May;71(5):756-765. doi: 10.1002/art.40792).

Ainsi, 254 patients avec un lupus en rémission ont été inclus. Les concentrations de l’interféron-alpha dans le sérum ont été mesurées au début de l’étude et les patients ont été suivis en consultation par le Centre de référence pendant un an. Un quart des patients en rémission clinique présentaient des taux anormalement élevés d’interféron-alpha dans le sérum. Cette anomalie biologique était associée à une augmentation du risque de rechute.

Les travaux menés ont montré que la technologie SiMoA, très sensible, était particulièrement adaptée au dosage de l’interféron-alpha dans le sérum. Un taux sérique élevé d’interféron-alpha met en évidence une situation à risque, alors même que la rechute clinique ou les complications ne sont pas encore survenues.

Les perspectives

La technologie SiMoA permet de distinguer les patients en rémission apparente, présentant un haut risque de rechute motivant une surveillance rapprochée de ceux ne présentant qu’un risque très faible de rechute, pouvant ainsi bénéficier d’un allègement de la surveillance et des traitements. Appliqué à la surveillance régulière, l’outil devra, à terme, permettre une amélioration de la prise en charge et du suivi de ces patients.

Références


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes