DR Paris 5 - Prévention des risques

La prévention des risques professionnels passe par la prise de conscience de chacun, des dangers liés à son activité. L'implication personnelle de tous les acteurs est une condition nécessaire de l'amélioration de la prévention.

Contact

Conseiller de prévention :  Hélène Joly- Tél : 01 40 78 49 21 / Fax : 01 40 78 49 97

Le conseiller de prévention conseille le délégué régional, les directeurs des structures de recherche, le personnel, sur l'ensemble des points qui concernent la protection contre les risques professionnels.

Il réalise, avec le responsable patrimoine, la définition des besoins dans le cadre de l'aménagement des locaux, veille à la protection des bâtiments, du matériel et de l'environnement, analyse, avec le médecin de prévention, les postes de travail.

Le conseiller de prévention rédige et/ou diffuse les documents d'informations et consignes en matière de prévention.

Enfin, il organise et participe avec la responsable formation continue aux actions de formation à l'hygiène et la sécurité et collabore avec les partenaires locaux (Universités, CNRS, ENS etc.).

 Missions

  • Évaluation, analyse et gestion des risques inhérents aux nouvelles techniques lors de l'aménagement ou la modification de locaux ;
  • Expertise des dossiers répondant aux obligations réglementaires (OGM, radioéléments, déchets...) ;
  • Conception et diffusion des outils d'information et de formation à la prévention des risques ;
  • Collaboration avec les instances régionales et les partenaires régionaux ;
  • Participation à des groupes de travail en inter EPST ;
  • Coordination et animation des réseaux des comités HS et PCR ;
  • Participation au CSHSCT et animation des groupes de travail ;
  • Collaboration à la production de la prévention au niveau national (groupe de travail du BCPR).

Réalisation des études de postes de travail après accident de travail avec le médecin de prévention.

En savoir plus

  • Les personnes compétentes en radioprotection
  • L'information santé et sécurité
  • Le comité spécial d'hygiène et de sécurité

Le Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CSHSCT)

Le Comité Spécial d'Hygiène et de Sécurité est composé de représentants de l'administration dont l'administrateur, de représentants du personnel, d'un médecin du travail et du conseiller de prévention. Les membres du CSHSCT sont désignés pour une durée de trois ans. 

 Le CHSCT a pour compétences, d'aborder toutes les questions de prévention des risques concernant les structures de recherche et les personnels rattachés à la délégation régionale.

Ses missions

  • Effectuer des visites de laboratoire ou de service, soit systématiquement, soit à l'occasion de nouvelles installations ou expériences, soit à la suite d'observations ou de manquements à la règlementation notées sur le registre de sécurité ;
  • Procéder à l'analyse des risques professionnels auxquels sont exposés les agents, notamment par l'étude des fiches collectives de risques ;
  • Procéder à une analyse à l'occasion de chaque accident de service ou de chaque maladie professionnelle ou à caractère professionnel. Cette analyse est conduite par deux membres du comité (l'un, représentant l'administration, l'autre représentant le personnel) et le conseiller de prévention inter-régional ou régional. ils peuvent être assistés par d'autres membres du comité et, notamment, par le médecin de prévention. Le comité ayant été à l'initiative de cette analyse est informé des conclusions de l'enquête et des suites qui lui sont données ;
  • S'informer du programme de réalisation des besoins concernant les équipements et les aménagements nécessaires pour assurer la sécurité du travail et donner un avis sur le degré d'urgence de ces réalisations ;
  • Prendre acte des observations et suggestions relatives à la prévention des risques professionnels et à l'amélioration des conditions de travail consignées sur le registre qui doit être mis dans chaque service à la disposition des agents, et, le cas échéant, des usagers ;
  • Prendre connaissance du contenu des rapports d'inspection et du bilan annuel du médecin de prévention ;
  • Donner son avis sur le bilan annuel et le programme local de prévention présenté par le président ;
  • Être consulté sur les programmes de formation liés à la prévention des risques, ainsi que leur mise en œuvre.

Si un membre du comité constate une cause de danger, il en avise le chef du service intéressé. Si le danger est imminent, il le note sur le registre spécial détenu à la délégation régionale. Le Chef du service est tenu de procéder à une étude immédiate à laquelle est associé le membre du comité qui l'a alerté. Le Chef du service informe le comité des décisions qu'il a prises. La compétence de tout CSHSCT s'étend aux personnels non Inserm travaillant dans l'unité. 

 

 

Délégation régionale Paris 5

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes